Content HubEntretiens
Faire un CV sans expérience professionnelle

Faire un CV sans expérience professionnelle

CV sans expérience professionnelle : voici quelques règles basiques pour vous aider à rédiger un curriculum vitae qui saura attirer l'attention du recruteur.

Vous êtes un lycéen, un étudiant ou un jeune diplômé à la recherche d'un emploi ? Vous ne savez pas comment élaborer votre premier CV ? Pas de panique ! Voici quelques conseils pour vous aider à appréhender cet élément incontournable de toute candidature.

Sans expérience professionnelle, mettez en valeur votre parcours scolaire

Rubrique clé dans la réalisation d'un CV sans expérience, la partie « Formations » permet au recruteur de visualiser rapidement votre parcours scolaire.

Pour optimiser cette section, listez vos réussites académiques de manière anti-chronologique, c'est-à-dire en commençant par les diplômes et les certificats les plus récents et en terminant par les plus anciens.

Important : concentrez-vous sur les éléments de votre cursus ayant un réel atout pour votre candidature. Par exemple, il est inutile de mentionner l'obtention du « brevet des collèges » si vous êtes titulaire d'un Master.


Pour chacun de vos succès, précisez :

  • Le titre exact du diplôme ou du certificat obtenu. N'oubliez pas d'expliciter les sigles même s'ils vous paraissent basiques, tels que LEA (Langues Étrangères Appliquées) ou NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client) ;
  • Le nom de l’établissement (école, université, etc.) où vous avez suivi votre formation ainsi que sa localisation. Si vous vous êtes rendu à l'étranger pour vos études ou si vous vous êtes formé à distance, précisez-le ;
  • Les dates d'entrée et d'obtention ;
  • Les mentions octroyées : assez bien, bien ou très bien.

Si vous avez réalisé un mémoire, une thèse ou un projet particulier ayant un rapport avec le poste que vous souhaitez occuper, mentionnez-le. Cela pourrait vous aider à vous démarquer des autres candidats.

Voici un exemple de classement anti-chronologique de la rubrique « Formations » :

  • 2019-2021 : Master of Science Marketing Digital & E-business, Institut des hautes Études Économiques et Commerciales (75010 Paris) ;
  • 2016-2019 : Bachelor Responsable Communication Marketing Digital, Institut de Communication & Marketing Digital (75011 Paris) ;
  • 2016 : Baccalauréat Technologique STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion), spécialité Ressources humaines et Communication, mention très bien avec les félicitations du jury, Lycée Polyvalent Charles Baudelaire (95470 Fosses).

Personnalisez  la partie « Expériences professionnelles »

Dans un CV sans expérience, l'intitulé « Expériences professionnelles » peut être changé en « Projets professionnels dans un cadre scolaire » ou « Expériences ». Utilisez cette section pour mettre en avant vos stages (stages de quelques semaines, stages de fin d’études de près de six mois, stages réalisés dans le cadre d’un contrat en alternance, etc.). 

Prenez bien soin de détailler les fonctions occupées, les missions confiées et les éléments essentiels concernant les sociétés dans lesquelles vous avez effectué vos stages (nom des entreprises, leur taille, leur secteur d'activité, etc.). De cette manière, vous serez capable de répondre à toutes les questions posées par les recruteurs.

La partie formation inclut également vos jobs d'été, vos missions d'intérim, vos emplois étudiants ou vos projets personnels (blogs, microentreprise). Enfin, si vous êtes titulaire du BAFA (Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur) ou de l'AFPS (Attestation de Formation aux Premiers Secours), signalez-le.

Exposez vos hard skills et vos soft skills

Vous n’avez vraiment rien à mettre dans la partie « Expériences » ? Réfléchissez alors aux compétences professionnelles que vous avez assimilé en milieu scolaire ou dans votre vie personnelle. Prenez le temps de lister vos hard skills et soft skills.

Remarque : les hard skills se réfèrent aux aptitudes et aux capacités acquises par la personne durant ses études. Quant aux soft skills, elles rassemblent les aptitudes, les qualités et les compétences humaines permettant de mieux évoluer en entreprise.

Exemples de hard skills à faire figurer dans un CV sans expérience :

  • Niveau bilingue dans une langue étrangère ;
  • Maîtrise de la suite Office (Word, Excel, PowerPoint, Access, Outlook) ;
  • Connaissances des langages de programmation (HTML, CSS, JavaScript) ;
  • Gestion des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter) ;
  • Techniques de vente et de marketing ;
  • Capacité à conduire des véhicules spécifiques (bus, poids lourds).

Voici une liste de soft skills qui peuvent intéresser un recruteur :

  • Ponctualité et rigueur ;
  • Autonomie ;
  • Sens de la communication ;
  • Résilience, résistance au stress et flexibilité ;
  • Intelligence émotionnelle ;
  • Leadership ;
  • Créativité ;
  • Esprit d’équipe ;
  • Résolution de problèmes complexes ;
  • Empathie.

Important : évitez autant que possible d'utiliser des superlatifs afin de vous montrer humble en toutes circonstances.

Ajoutez des rubriques supplémentaires

Votre curriculum vitae n'est pas suffisamment fourni pour convaincre le recruteur que vous êtes le candidat parfait pour le poste ? En ajoutant des rubriques supplémentaires, vous pourrez mettre en avant certains aspects de votre personnalité.

Hobbies

Pour valoriser votre parcours, parlez de vos passions (à réunir sous un en-tête « Centres d'intérêt », « Loisirs » ou « Autres »). Véritables plus-values dans une candidature, les hobbies permettent de nouer du lien avec le recruteur. Notez que la pratique d'un sport collectif est toujours bien perçue car elle met en évidence l'esprit d'équipe, le goût du challenge et la quête de la performance. Il s'agit d'atouts indispensables si vous postulez à des fonctions de management. 

Vous suivez des cours de théâtre ? Cela témoigne de votre capacité à prendre la parole en public, à travailler votre mémoire et à gérer votre stress. Si vous jouez d'un instrument de musique, cela démontre votre rigueur, votre attention aux détails et votre précision.

Bénévolat

Être bénévole dans un organisme ou une association reflète votre ouverture d’esprit, votre adaptabilité, et votre volonté d'aider les autres. Ces qualités seront forcément bien perçues par les recruteurs, surtout si ces valeurs sont au cœur de l’entreprise pour laquelle vous postulez.

Vous êtes un lycéen, un étudiant ou un jeune diplômé à la recherche d'un emploi ? Vous ne savez pas comment élaborer votre premier CV ? Pas de panique ! Voici quelques conseils pour vous aider à appréhender cet élément incontournable de toute candidature.

Sans expérience professionnelle, mettez en valeur votre parcours scolaire

Rubrique clé dans la réalisation d'un CV sans expérience, la partie « Formations » permet au recruteur de visualiser rapidement votre parcours scolaire.

Pour optimiser cette section, listez vos réussites académiques de manière anti-chronologique, c'est-à-dire en commençant par les diplômes et les certificats les plus récents et en terminant par les plus anciens.

Important : concentrez-vous sur les éléments de votre cursus ayant un réel atout pour votre candidature. Par exemple, il est inutile de mentionner l'obtention du « brevet des collèges » si vous êtes titulaire d'un Master.


Pour chacun de vos succès, précisez :

  • Le titre exact du diplôme ou du certificat obtenu. N'oubliez pas d'expliciter les sigles même s'ils vous paraissent basiques, tels que LEA (Langues Étrangères Appliquées) ou NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client) ;
  • Le nom de l’établissement (école, université, etc.) où vous avez suivi votre formation ainsi que sa localisation. Si vous vous êtes rendu à l'étranger pour vos études ou si vous vous êtes formé à distance, précisez-le ;
  • Les dates d'entrée et d'obtention ;
  • Les mentions octroyées : assez bien, bien ou très bien.

Si vous avez réalisé un mémoire, une thèse ou un projet particulier ayant un rapport avec le poste que vous souhaitez occuper, mentionnez-le. Cela pourrait vous aider à vous démarquer des autres candidats.

Voici un exemple de classement anti-chronologique de la rubrique « Formations » :

  • 2019-2021 : Master of Science Marketing Digital & E-business, Institut des hautes Études Économiques et Commerciales (75010 Paris) ;
  • 2016-2019 : Bachelor Responsable Communication Marketing Digital, Institut de Communication & Marketing Digital (75011 Paris) ;
  • 2016 : Baccalauréat Technologique STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion), spécialité Ressources humaines et Communication, mention très bien avec les félicitations du jury, Lycée Polyvalent Charles Baudelaire (95470 Fosses).

Personnalisez  la partie « Expériences professionnelles »

Dans un CV sans expérience, l'intitulé « Expériences professionnelles » peut être changé en « Projets professionnels dans un cadre scolaire » ou « Expériences ». Utilisez cette section pour mettre en avant vos stages (stages de quelques semaines, stages de fin d’études de près de six mois, stages réalisés dans le cadre d’un contrat en alternance, etc.). 

Prenez bien soin de détailler les fonctions occupées, les missions confiées et les éléments essentiels concernant les sociétés dans lesquelles vous avez effectué vos stages (nom des entreprises, leur taille, leur secteur d'activité, etc.). De cette manière, vous serez capable de répondre à toutes les questions posées par les recruteurs.

La partie formation inclut également vos jobs d'été, vos missions d'intérim, vos emplois étudiants ou vos projets personnels (blogs, microentreprise). Enfin, si vous êtes titulaire du BAFA (Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur) ou de l'AFPS (Attestation de Formation aux Premiers Secours), signalez-le.

Exposez vos hard skills et vos soft skills

Vous n’avez vraiment rien à mettre dans la partie « Expériences » ? Réfléchissez alors aux compétences professionnelles que vous avez assimilé en milieu scolaire ou dans votre vie personnelle. Prenez le temps de lister vos hard skills et soft skills.

Remarque : les hard skills se réfèrent aux aptitudes et aux capacités acquises par la personne durant ses études. Quant aux soft skills, elles rassemblent les aptitudes, les qualités et les compétences humaines permettant de mieux évoluer en entreprise.

Exemples de hard skills à faire figurer dans un CV sans expérience :

  • Niveau bilingue dans une langue étrangère ;
  • Maîtrise de la suite Office (Word, Excel, PowerPoint, Access, Outlook) ;
  • Connaissances des langages de programmation (HTML, CSS, JavaScript) ;
  • Gestion des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter) ;
  • Techniques de vente et de marketing ;
  • Capacité à conduire des véhicules spécifiques (bus, poids lourds).

Voici une liste de soft skills qui peuvent intéresser un recruteur :

  • Ponctualité et rigueur ;
  • Autonomie ;
  • Sens de la communication ;
  • Résilience, résistance au stress et flexibilité ;
  • Intelligence émotionnelle ;
  • Leadership ;
  • Créativité ;
  • Esprit d’équipe ;
  • Résolution de problèmes complexes ;
  • Empathie.

Important : évitez autant que possible d'utiliser des superlatifs afin de vous montrer humble en toutes circonstances.

Ajoutez des rubriques supplémentaires

Votre curriculum vitae n'est pas suffisamment fourni pour convaincre le recruteur que vous êtes le candidat parfait pour le poste ? En ajoutant des rubriques supplémentaires, vous pourrez mettre en avant certains aspects de votre personnalité.

Hobbies

Pour valoriser votre parcours, parlez de vos passions (à réunir sous un en-tête « Centres d'intérêt », « Loisirs » ou « Autres »). Véritables plus-values dans une candidature, les hobbies permettent de nouer du lien avec le recruteur. Notez que la pratique d'un sport collectif est toujours bien perçue car elle met en évidence l'esprit d'équipe, le goût du challenge et la quête de la performance. Il s'agit d'atouts indispensables si vous postulez à des fonctions de management. 

Vous suivez des cours de théâtre ? Cela témoigne de votre capacité à prendre la parole en public, à travailler votre mémoire et à gérer votre stress. Si vous jouez d'un instrument de musique, cela démontre votre rigueur, votre attention aux détails et votre précision.

Bénévolat

Être bénévole dans un organisme ou une association reflète votre ouverture d’esprit, votre adaptabilité, et votre volonté d'aider les autres. Ces qualités seront forcément bien perçues par les recruteurs, surtout si ces valeurs sont au cœur de l’entreprise pour laquelle vous postulez.

Sommaire
Rédigé par
Élinoï
Partager l'article

FAQ

Comment faire un bon CV sans expérience ?
Comment faire un CV pour un premier emploi ?
Quel titre CV pour un premier emploi ?
Comment faire un CV étudiant sans expérience ?

Talent

Vous n'êtes ni un CV ni un catalogue de compétences à caser. Élinoï révèle tout votre potentiel et vous connecte aux entreprises championnes de la croissance.

entreprise

Pour attirer les talents, il y a mieux que babyfoot, ping-pong et paillettes. Profitez de l’expertise d’Élinoï pour recruter rapidement les talents qui seront les piliers de votre performance.

de la même catégorie

Faire un CV sans expérience professionnelle

CV sans expérience professionnel : voici quelques règles basiques pour vous aider à rédiger un curriculum vitae qui saura attirer l'attention du recruteur.

Faire un CV sans expérience professionnelle

CV sans expérience professionnelle : voici quelques règles basiques pour vous aider à rédiger un curriculum vitae qui saura attirer l'attention du recruteur.

Les clés pour réussir à négocier son salaire

Comment négocier son salaire ? Elinoï vous donne les clés pour être percutant et réussir votre négociation haut la main.