Content HubÉcosystème
FoodTech Paris : la technologie au service des professionnels de la gastronomie

FoodTech Paris : la technologie au service des professionnels de la gastronomie

La Foodtech est un écosystème innovant permettant d’optimiser les services dans le milieu de l’hôtellerie et de la restauration. Voici comment…

Vous souhaitez vous lancer dans le domaine de l’industrie alimentaire et embrasser les dernières innovations ? Vous avez un projet de développement de start-up, et aimeriez améliorer vos services ? Pour cela, vous devriez vous tourner vers les atouts de la FoodTech, cet environnement technologique au service des professionnels de la gastronomie et de la grande distribution. Petit tour d’horizon de la « food technology » et de cet écosystème cherchant à lutter notamment contre le gaspillage alimentaire.

Qu’est-ce que la FoodTech ?

La FoodTech ou « food technology » en anglais, c’est d’abord et avant tout un état d’esprit : celui qui consiste à venir en aide aux professionnels de la restauration, quel que soit leur statut et le milieu dans lequel ils évoluent. Pour y parvenir, on cherche à optimiser les modèles de services traditionnels, par le biais des nouvelles technologies. Ces nouveaux moyens de communication (incarnés par Internet, les réseaux sociaux et les smartphones) bouleversent profondément notre relation à notre environnement, et modifient en profondeur nos usages habituels. Les professionnels de la restauration sont en première ligne face à ces changements, et doivent à tout prix embrasser la modernité pour demeurer compétitifs.

Cette volonté d’assistance aux entreprises s’est rapidement muée en un véritable écosystème de startups, permettant ainsi permis l’émergence de nouveaux modèles d’investissements. Les entreprises de la foodtech se réunissent désormais dans les plus grandes villes de France, notamment à Paris, pour discuter des prochaines innovations technologiques à valoriser. L’évolution de cet écosystème est d’ailleurs impressionnant : en 2020, les levées de fonds des jeunes entrepreneurs de la « Tech » atteignaient 5,4 milliards d’euros – contre 1,8 milliard en 2015.

Comment fonctionne la FoodTech ?

On l’aura compris : la FoodTech représente l’ensemble des entrepreneurs et des startups œuvrant dans le domaine alimentaire. Cela couvre un champ extrêmement large, allant de la production en passant par la distribution, jusqu’au consommateur. Au final, la foodtech est entièrement tournée vers l’innovation, sur toute la chaîne de valeur alimentaire.

Actuellement, on estime le nombre de startups FoodTech dans le monde à 4 000. En 2022, l’agence spécialisée DigitalFoodLab recensait près de 13 licornes de la FoodTech en Europe (ces fameuses jeunes entreprises qui dépassent le milliard de valorisation). En 2021, la même agence faisait état de 800 startups œuvrant dans le secteur, largement valorisées par des structures telles qu’AgriTech ou FoodService .

Ces start-ups qui cartonnent au cœur du réseau FoodTech

Mais alors, à quoi ressemblent précisément ces nouvelles structures innovantes, spécialisées dans la restauration ? Les caractéristiques varient fortement d’une structure à l’autre : la plus petite, mise à l’honneur par le cabinet de recrutement Elinoï, ne compte que 5 salariés – quand la plus grande regroupe pas moins de 1 700 collaborateurs ! La majeure partie de ces entreprise mènent une politique ambitieuse en matière de flexibilité du travail et de création d’outils.

La société Cajoo, basée à Paris, emploi pas moins de 60 salariés. Son business model repose sur une exigence simple : livrer les courses de ses clients en moins de 15 minutes dans toute la capitale. Pour cela, elle peut compter sur l’installation d’entrepôts dans toute la ville, afin de pouvoir livrer des produits alimentaires, d’hygiène et de nettoyage.

La société Choco, qui emploi près de 200 salariés, a récemment levé 82 millions d’euros dans le but de « restaurer le lien entre les restaurants et leurs fournisseurs ». Avec l’épidémie de Covid, le développement des contacts dématérialisés s’est fortement démocratisé. De telle sorte que le développement d’une application unique en son genre a rapidement montré son caractère incontournable. Les restaurateurs peuvent dès maintenant passer commander auprès de leurs fournisseurs, en seulement quelques secondes et via une application dédiée qui s’apparente fort à l’application de messagerie Whatsapp.

Vous souhaitez vous lancer dans le domaine de l’industrie alimentaire et embrasser les dernières innovations ? Vous avez un projet de développement de start-up, et aimeriez améliorer vos services ? Pour cela, vous devriez vous tourner vers les atouts de la FoodTech, cet environnement technologique au service des professionnels de la gastronomie et de la grande distribution. Petit tour d’horizon de la « food technology » et de cet écosystème cherchant à lutter notamment contre le gaspillage alimentaire.

Qu’est-ce que la FoodTech ?

La FoodTech ou « food technology » en anglais, c’est d’abord et avant tout un état d’esprit : celui qui consiste à venir en aide aux professionnels de la restauration, quel que soit leur statut et le milieu dans lequel ils évoluent. Pour y parvenir, on cherche à optimiser les modèles de services traditionnels, par le biais des nouvelles technologies. Ces nouveaux moyens de communication (incarnés par Internet, les réseaux sociaux et les smartphones) bouleversent profondément notre relation à notre environnement, et modifient en profondeur nos usages habituels. Les professionnels de la restauration sont en première ligne face à ces changements, et doivent à tout prix embrasser la modernité pour demeurer compétitifs.

Cette volonté d’assistance aux entreprises s’est rapidement muée en un véritable écosystème de startups, permettant ainsi permis l’émergence de nouveaux modèles d’investissements. Les entreprises de la foodtech se réunissent désormais dans les plus grandes villes de France, notamment à Paris, pour discuter des prochaines innovations technologiques à valoriser. L’évolution de cet écosystème est d’ailleurs impressionnant : en 2020, les levées de fonds des jeunes entrepreneurs de la « Tech » atteignaient 5,4 milliards d’euros – contre 1,8 milliard en 2015.

Comment fonctionne la FoodTech ?

On l’aura compris : la FoodTech représente l’ensemble des entrepreneurs et des startups œuvrant dans le domaine alimentaire. Cela couvre un champ extrêmement large, allant de la production en passant par la distribution, jusqu’au consommateur. Au final, la foodtech est entièrement tournée vers l’innovation, sur toute la chaîne de valeur alimentaire.

Actuellement, on estime le nombre de startups FoodTech dans le monde à 4 000. En 2022, l’agence spécialisée DigitalFoodLab recensait près de 13 licornes de la FoodTech en Europe (ces fameuses jeunes entreprises qui dépassent le milliard de valorisation). En 2021, la même agence faisait état de 800 startups œuvrant dans le secteur, largement valorisées par des structures telles qu’AgriTech ou FoodService .

Ces start-ups qui cartonnent au cœur du réseau FoodTech

Mais alors, à quoi ressemblent précisément ces nouvelles structures innovantes, spécialisées dans la restauration ? Les caractéristiques varient fortement d’une structure à l’autre : la plus petite, mise à l’honneur par le cabinet de recrutement Elinoï, ne compte que 5 salariés – quand la plus grande regroupe pas moins de 1 700 collaborateurs ! La majeure partie de ces entreprise mènent une politique ambitieuse en matière de flexibilité du travail et de création d’outils.

La société Cajoo, basée à Paris, emploi pas moins de 60 salariés. Son business model repose sur une exigence simple : livrer les courses de ses clients en moins de 15 minutes dans toute la capitale. Pour cela, elle peut compter sur l’installation d’entrepôts dans toute la ville, afin de pouvoir livrer des produits alimentaires, d’hygiène et de nettoyage.

La société Choco, qui emploi près de 200 salariés, a récemment levé 82 millions d’euros dans le but de « restaurer le lien entre les restaurants et leurs fournisseurs ». Avec l’épidémie de Covid, le développement des contacts dématérialisés s’est fortement démocratisé. De telle sorte que le développement d’une application unique en son genre a rapidement montré son caractère incontournable. Les restaurateurs peuvent dès maintenant passer commander auprès de leurs fournisseurs, en seulement quelques secondes et via une application dédiée qui s’apparente fort à l’application de messagerie Whatsapp.

Sommaire
Rédigé par
Élinoï
Partager l'article

FAQ

Que représente le marché de la Foodtech ?
Qu’est-ce qu’un incubateur Foodtech ?
Qui sont les leaders de la Foodtech en France ?

Talent

Vous n'êtes ni un CV ni un catalogue de compétences à caser. Élinoï révèle tout votre potentiel et vous connecte aux entreprises championnes de la croissance.

entreprise

Pour attirer les talents, il y a mieux que babyfoot, ping-pong et paillettes. Profitez de l’expertise d’Élinoï pour recruter rapidement les talents qui seront les piliers de votre performance.

de la même catégorie

Rejoignez une Start-up Paris recrutement facilement grâce à Élinoï

Vous cherchez un emploi en Start-up Paris recrutement ? Élinoï révèle votre talent et vous met en relation avec les bonnes entreprises.

Travailler en start-up : tentez l'aventure !

Travailler en start-up, c'est vivre une aventure professionnelle et saisir une opportunité de carrière.

FoodTech Paris : la technologie au service des professionnels de la gastronomie

La Foodtech est un écosystème innovant permettant d’optimiser les services dans le milieu de l’hôtellerie et de la restauration. Voici comment…