Content HubMétiers
Le métier de Business Manager

Le métier de Business Manager

Autonome et persévérant, le Business Manager a un rôle stratégique dans l’entreprise. Elinoï vous explique tout sur ce métier hybride, à la fois manager et commercial.

Le Business Manager, ou Ingénieur d’Affaires, accompagne la croissance des activités de son entreprise. Avec un profil à la fois manager et commercial, il garantit l’atteinte des objectifs stratégiques. Pourquoi et comment devenir Business Manager ? On vous explique tout sur ce métier unique?!

Le rôle et les missions d’un Business Manager

Le Business Manager a un rôle clé dans l’entreprise, car sa mission principale est de développer son activité en supervisant et en mettant en œuvre la stratégie commerciale.

Business Manager : un job d’entrepreneur


Si l’entrepreneuriat vous a toujours fait de l'œil, mais que vous hésitez à vous lancer, ce métier est peut-être fait pour vous ! Autonomie et leadership sont des qualités essentielles pour remplir les missions stratégiques qui constituent la fiche de poste d’un Business Manager.

Il doit avant tout garantir le chiffre d'affaires du secteur ou de l’activité dont il a la charge et doit ainsi travailler continuellement au développement du volume d’affaires. 

Pour cela, il doit pouvoir identifier et exploiter les opportunités et les besoins de son marché. Cette connaissance sectorielle lui permet de négocier et d'engager de nouveaux projets avec ses clients existants et ses prospects, dans le respect des problématiques et de la stratégie globale de son entreprise.

La fonction de Business manager est basée sur 3 axes principaux :

  • Business : détecter les opportunités de croissance en étudiant le marché, identifier les nouveaux prospects et leurs besoins, définir un plan d’actions commerciales, apporter des solutions commerciales adaptées, entretenir un réseau professionnel ;
  • Recrutement : sélectionner et recruter une équipe Consultants apportant une plus-value technique au projet ;
  • Management : superviser une équipe de consultants et suivre leurs carrières, développer l’activité de son secteur, garantir la bonne santé humaine et financière de l’entreprise.

Pour mener à bien ses activités, ce professionnel s’appuie donc sur une équipe d’experts, sélectionnée en fonction de la situation, permettant d’apporter un soutien technique adapté. Il est chargé du recrutement, de la formation et du contrôle de cette équipe.

Un manager à l’écoute

Ce job remplit également une fonction managériale, et doit assurer la formation et le suivi des experts avec lesquels il travaille. Cette supervision facilite l’évolution de son équipe, concernant par exemple la montée en compétences, afin de pouvoir élaborer de nouveaux projets.

La communication et le dynamisme sont nécessaires pour créer une relation de confiance et fédérer son équipe dans la poursuite des objectifs de l’entreprise. Le relationnel est donc indispensable pour pouvoir conseiller et orienter. Chaque projet ayant des besoins spécifiques, il doit pouvoir anticiper les différents paramètres à prendre en compte. Il doit aussi comprendre  rapidement les atouts de chaque profil de consultant, afin de réaliser au mieux ses missions. Il sait créer du lien avec son équipe.

Les compétences requises pour le métier de Business Manager


Ce métier s'appuie sur une double compétence : commerciale et managériale. Cette polyvalence demandée implique des connaissances techniques, nécessaires pour réaliser ses missions de manière précise et pertinente.

Les compétences techniques

  • Maîtrise des techniques de vente en B2B ou B2C ;
  • Connaissance du management technique ou commercial ;
  • Maîtrise des techniques et outils de gestion de projet ;
  • Gestion des appels d’offres et appels à projets ;
  • Maîtrise des outils de bureautique, des nouvelles technologies ;
  • Connaissances techniques du secteur d’activité et du marché ;
  • Connaissances en termes d’analyse financière et d’analyse de données ;
  • Maîtrise des logiciels de gestion de la relation client (CRM), et des techniques de reporting.

Ses missions étant étroitement liées au développement de nouveaux segments de clientèle, le Business Manager peut donc être amené à exercer à l’international. C’est pourquoi la maîtrise de l’anglais opérationnel est fortement recommandée, et peut être exigée pour certains postes.

Les compétences personnelles

Comme vous le savez déjà, les hard skills, c'est-à-dire que les connaissances techniques, ne sont plus les seules compétences à être déterminantes dans un recrutement. Les soft skills, qui sont les compétences sociales, humaines et éthiques, sont aussi essentielles pour évaluer la cohérence entre le talent et son futur environnement de travail. Pour le Business Manager, ces savoir-être se rapprochent fortement de ceux qui constituent les bons profils d’entrepreneurs, avec un goût prononcé pour le challenge et une certaine ténacité. Ces capacités personnelles seront un réel atout pour mettre en avant votre candidature :

  • Autonomie : ce professionnel doit pouvoir gérer et planifier ses activités sans être encadré. Il doit être force de proposition auprès de ses clients et ne pas rester dans l’attente de directives ;
  • Capacité à fédérer : un véritable leader doit savoir mobiliser son équipe, ses clients, ses partenaires et les amener à poursuivre un objectif commun ;
  • Travail d’équipe : c’est un critère essentiel dans ses missions managériales et commerciales, car le Business Manager doit toujours faire preuve de sociabilité et d’un bon sens relationnel. Cela permet de créer une relation de confiance et de bien coordonner ses différents interlocuteurs ;
  • Curiosité : un commercial dans l’âme doit être très convaincant et créatif ! Un profil curieux sera plus à même d’aller chercher au-delà des méthodes ou stratégies traditionnelles, et saura s’ouvrir à la nouveauté et s’adapter aux évolutions de son secteur ;
  • Persévérance : maintenir l’effort jusqu’à l’atteinte des objectifs et garder son équipe motivée fait partie du quotidien du Business Manager. Pour ne jamais baisser les bras, il doit être capable de gérer les imprévus ou les difficultés, en restant concentré sur sa tâche ;
  • Communication : pour répondre au mieux aux besoins de ses clients, il doit souvent faire preuve d’ouverture d’esprit et d’un bon sens de la communication. Il doit pour cela savoir écouter et transmettre des informations en prenant en compte les problématiques de son interlocuteur.

Vous l’aurez sûrement compris, le métier de Business Manager s’adresse à des profils uniques et demande une certaine polyvalence.

Comment devenir Business Manager ?

Le poste de Business Manager est accessible aux personnes issues d’une formation Bac+3, Bac+5 ou équivalent. Le parcours se fait généralement en école de commerce ou université et permet d’accéder aux diplômes suivants :

  • Licence commerciale, marketing, technique, scientifique ;
  • Master commercial, marketing, technique, scientifique ;
  • Diplôme d’école de commerce ;
  • Diplôme d’école d’ingénieurs.

Une expérience commerciale est souvent nécessaire et une durée de 5 ans est généralement demandée. Une maîtrise du secteur d’activité et du marché sera en effet un réel atout pour le talent qui souhaite accéder à ce poste.

La pluridisciplinarité de cette fonction explique cette exigence au niveau du recrutement et amène souvent les entreprises à proposer un accompagnement, un suivi, voire une formation lors de la prise de fonctions.

Le métier de Business Manager peut donc être l’évolution naturelle des personnes ayant un profil commercial et disposant de réelles compétences managériales. Par la suite, ce poste peut être un tremplin pour votre carrière.

Les perspectives d’évolution

Le poste de Business Manager est particulièrement demandé, notamment pour les entreprises avec une clientèle B2B. En plus, ce métier présente de réelles opportunités d’évolutions.

La digitalisation des entreprises et les nouvelles techniques de marketing, comme le growth hacking et l’IT, sont autant de facteurs qui expliquent le potentiel d’évolution du Business Manager. Il doit effectivement faire preuve d’initiative quant aux nouvelles techniques de vente, démocratisées par l’augmentation des solutions de vente en ligne. Les marques se dirigent de plus en plus vers la mise en place d’un e-commerce : boutique en ligne, plateforme de vente à distance, catalogue en ligne, etc.

Pour le Business Manager, il s’agit alors d’intégrer les comportements, à la fois de l’administrateur et de l’utilisateur de l’interface de vente, dans la mise en œuvre de sa stratégie commerciale.

Les évolutions de carrière sont d’ailleurs souvent rapides, car elles sont basées sur les résultats obtenus et principalement la croissance de l’activité ou du périmètre dont le Business Manager est responsable. Il est donc tout à fait possible d’évoluer rapidement sur de nouvelles fonctions.

Par son profil persévérant et ambitieux, sa progression sera proportionnelle à son investissement. Il pourra évoluer sur un poste de Business Manager confirmé ce qui lui permettra de gérer un portefeuille de clients grands comptes ou stratégiques.

Il pourra également prétendre à un poste de Business Unit Manager où ses missions seront plus axées sur la stratégie et l’analyse financière.

Enfin, il pourra accéder à des postes de direction, en fonction de l’organisation de son entreprise, comme Directeur de Département, Directeur d’agence ou encore Directeur de Région.

Le salaire d’un Business Manager

Son salaire dépend de la taille de la structure pour laquelle il travaille, mais son rôle stratégique, centré sur la croissance de l’activité, lui permet de bénéficier d’une rémunération intéressante, même pour les profils juniors.

Le salaire brut moyen annuel d’un Business Manager Junior est de 50 000 euros, soit une moyenne de 3 000 euros par mois. Ce salaire peut être complété par des avantages professionnels mis en place par l’entreprise comme véhicule de fonction, l’équipement professionnel, etc.

Avec 2 ans d’expérience, la tranche moyenne de salaire du Business Manager est de 65 000 euros annuels bruts.

Bref, le métier de Business Manager est souvent synonyme de challenge et d’opportunités. Par la polyvalence du poste, l’évolution peut être rapide et permet d’accéder à de nouvelles responsabilités et à de nouveaux challenges, comme le développement d’une marque à l’internationale ou l’acquisition de marchés stratégiques.

Le business Manager est un post très recherché pour les entreprises. Souvent elle targette leurs cibles via des publicités ou des posts/publications sur les réseaux sociaux : Facebook, LinkedIn ou Instagram. Avec le mot clé du réseau social + le job que vous cherchez, comme par exemple : facebook business manager, vous trouverez toutes les offres. Sur Linkedin, on vous conseille d'ajouter la personne qui propose l'offre et d'envoyer un message à la personne ajoutée. Sur Linkedin, ajouter des commentaires permet d'établir un premier contact. Les utilisateurs de la page consitruront les audiences de l'offre.
L'étape suivante du programme suivant de l'outil donne accès à de nouvelles fonctionnalités et rend
possible différents accès. Félicitations !  Et sinon pour trouver le job de vos rêves, inscrivez-vous dans notre communauté.

Le Business Manager, ou Ingénieur d’Affaires, accompagne la croissance des activités de son entreprise. Avec un profil à la fois manager et commercial, il garantit l’atteinte des objectifs stratégiques. Pourquoi et comment devenir Business Manager ? On vous explique tout sur ce métier unique?!

Le rôle et les missions d’un Business Manager

Le Business Manager a un rôle clé dans l’entreprise, car sa mission principale est de développer son activité en supervisant et en mettant en œuvre la stratégie commerciale.

Business Manager : un job d’entrepreneur


Si l’entrepreneuriat vous a toujours fait de l'œil, mais que vous hésitez à vous lancer, ce métier est peut-être fait pour vous ! Autonomie et leadership sont des qualités essentielles pour remplir les missions stratégiques qui constituent la fiche de poste d’un Business Manager.

Il doit avant tout garantir le chiffre d'affaires du secteur ou de l’activité dont il a la charge et doit ainsi travailler continuellement au développement du volume d’affaires. 

Pour cela, il doit pouvoir identifier et exploiter les opportunités et les besoins de son marché. Cette connaissance sectorielle lui permet de négocier et d'engager de nouveaux projets avec ses clients existants et ses prospects, dans le respect des problématiques et de la stratégie globale de son entreprise.

La fonction de Business manager est basée sur 3 axes principaux :

  • Business : détecter les opportunités de croissance en étudiant le marché, identifier les nouveaux prospects et leurs besoins, définir un plan d’actions commerciales, apporter des solutions commerciales adaptées, entretenir un réseau professionnel ;
  • Recrutement : sélectionner et recruter une équipe Consultants apportant une plus-value technique au projet ;
  • Management : superviser une équipe de consultants et suivre leurs carrières, développer l’activité de son secteur, garantir la bonne santé humaine et financière de l’entreprise.

Pour mener à bien ses activités, ce professionnel s’appuie donc sur une équipe d’experts, sélectionnée en fonction de la situation, permettant d’apporter un soutien technique adapté. Il est chargé du recrutement, de la formation et du contrôle de cette équipe.

Un manager à l’écoute

Ce job remplit également une fonction managériale, et doit assurer la formation et le suivi des experts avec lesquels il travaille. Cette supervision facilite l’évolution de son équipe, concernant par exemple la montée en compétences, afin de pouvoir élaborer de nouveaux projets.

La communication et le dynamisme sont nécessaires pour créer une relation de confiance et fédérer son équipe dans la poursuite des objectifs de l’entreprise. Le relationnel est donc indispensable pour pouvoir conseiller et orienter. Chaque projet ayant des besoins spécifiques, il doit pouvoir anticiper les différents paramètres à prendre en compte. Il doit aussi comprendre  rapidement les atouts de chaque profil de consultant, afin de réaliser au mieux ses missions. Il sait créer du lien avec son équipe.

Les compétences requises pour le métier de Business Manager


Ce métier s'appuie sur une double compétence : commerciale et managériale. Cette polyvalence demandée implique des connaissances techniques, nécessaires pour réaliser ses missions de manière précise et pertinente.

Les compétences techniques

  • Maîtrise des techniques de vente en B2B ou B2C ;
  • Connaissance du management technique ou commercial ;
  • Maîtrise des techniques et outils de gestion de projet ;
  • Gestion des appels d’offres et appels à projets ;
  • Maîtrise des outils de bureautique, des nouvelles technologies ;
  • Connaissances techniques du secteur d’activité et du marché ;
  • Connaissances en termes d’analyse financière et d’analyse de données ;
  • Maîtrise des logiciels de gestion de la relation client (CRM), et des techniques de reporting.

Ses missions étant étroitement liées au développement de nouveaux segments de clientèle, le Business Manager peut donc être amené à exercer à l’international. C’est pourquoi la maîtrise de l’anglais opérationnel est fortement recommandée, et peut être exigée pour certains postes.

Les compétences personnelles

Comme vous le savez déjà, les hard skills, c'est-à-dire que les connaissances techniques, ne sont plus les seules compétences à être déterminantes dans un recrutement. Les soft skills, qui sont les compétences sociales, humaines et éthiques, sont aussi essentielles pour évaluer la cohérence entre le talent et son futur environnement de travail. Pour le Business Manager, ces savoir-être se rapprochent fortement de ceux qui constituent les bons profils d’entrepreneurs, avec un goût prononcé pour le challenge et une certaine ténacité. Ces capacités personnelles seront un réel atout pour mettre en avant votre candidature :

  • Autonomie : ce professionnel doit pouvoir gérer et planifier ses activités sans être encadré. Il doit être force de proposition auprès de ses clients et ne pas rester dans l’attente de directives ;
  • Capacité à fédérer : un véritable leader doit savoir mobiliser son équipe, ses clients, ses partenaires et les amener à poursuivre un objectif commun ;
  • Travail d’équipe : c’est un critère essentiel dans ses missions managériales et commerciales, car le Business Manager doit toujours faire preuve de sociabilité et d’un bon sens relationnel. Cela permet de créer une relation de confiance et de bien coordonner ses différents interlocuteurs ;
  • Curiosité : un commercial dans l’âme doit être très convaincant et créatif ! Un profil curieux sera plus à même d’aller chercher au-delà des méthodes ou stratégies traditionnelles, et saura s’ouvrir à la nouveauté et s’adapter aux évolutions de son secteur ;
  • Persévérance : maintenir l’effort jusqu’à l’atteinte des objectifs et garder son équipe motivée fait partie du quotidien du Business Manager. Pour ne jamais baisser les bras, il doit être capable de gérer les imprévus ou les difficultés, en restant concentré sur sa tâche ;
  • Communication : pour répondre au mieux aux besoins de ses clients, il doit souvent faire preuve d’ouverture d’esprit et d’un bon sens de la communication. Il doit pour cela savoir écouter et transmettre des informations en prenant en compte les problématiques de son interlocuteur.

Vous l’aurez sûrement compris, le métier de Business Manager s’adresse à des profils uniques et demande une certaine polyvalence.

Comment devenir Business Manager ?

Le poste de Business Manager est accessible aux personnes issues d’une formation Bac+3, Bac+5 ou équivalent. Le parcours se fait généralement en école de commerce ou université et permet d’accéder aux diplômes suivants :

  • Licence commerciale, marketing, technique, scientifique ;
  • Master commercial, marketing, technique, scientifique ;
  • Diplôme d’école de commerce ;
  • Diplôme d’école d’ingénieurs.

Une expérience commerciale est souvent nécessaire et une durée de 5 ans est généralement demandée. Une maîtrise du secteur d’activité et du marché sera en effet un réel atout pour le talent qui souhaite accéder à ce poste.

La pluridisciplinarité de cette fonction explique cette exigence au niveau du recrutement et amène souvent les entreprises à proposer un accompagnement, un suivi, voire une formation lors de la prise de fonctions.

Le métier de Business Manager peut donc être l’évolution naturelle des personnes ayant un profil commercial et disposant de réelles compétences managériales. Par la suite, ce poste peut être un tremplin pour votre carrière.

Les perspectives d’évolution

Le poste de Business Manager est particulièrement demandé, notamment pour les entreprises avec une clientèle B2B. En plus, ce métier présente de réelles opportunités d’évolutions.

La digitalisation des entreprises et les nouvelles techniques de marketing, comme le growth hacking et l’IT, sont autant de facteurs qui expliquent le potentiel d’évolution du Business Manager. Il doit effectivement faire preuve d’initiative quant aux nouvelles techniques de vente, démocratisées par l’augmentation des solutions de vente en ligne. Les marques se dirigent de plus en plus vers la mise en place d’un e-commerce : boutique en ligne, plateforme de vente à distance, catalogue en ligne, etc.

Pour le Business Manager, il s’agit alors d’intégrer les comportements, à la fois de l’administrateur et de l’utilisateur de l’interface de vente, dans la mise en œuvre de sa stratégie commerciale.

Les évolutions de carrière sont d’ailleurs souvent rapides, car elles sont basées sur les résultats obtenus et principalement la croissance de l’activité ou du périmètre dont le Business Manager est responsable. Il est donc tout à fait possible d’évoluer rapidement sur de nouvelles fonctions.

Par son profil persévérant et ambitieux, sa progression sera proportionnelle à son investissement. Il pourra évoluer sur un poste de Business Manager confirmé ce qui lui permettra de gérer un portefeuille de clients grands comptes ou stratégiques.

Il pourra également prétendre à un poste de Business Unit Manager où ses missions seront plus axées sur la stratégie et l’analyse financière.

Enfin, il pourra accéder à des postes de direction, en fonction de l’organisation de son entreprise, comme Directeur de Département, Directeur d’agence ou encore Directeur de Région.

Le salaire d’un Business Manager

Son salaire dépend de la taille de la structure pour laquelle il travaille, mais son rôle stratégique, centré sur la croissance de l’activité, lui permet de bénéficier d’une rémunération intéressante, même pour les profils juniors.

Le salaire brut moyen annuel d’un Business Manager Junior est de 50 000 euros, soit une moyenne de 3 000 euros par mois. Ce salaire peut être complété par des avantages professionnels mis en place par l’entreprise comme véhicule de fonction, l’équipement professionnel, etc.

Avec 2 ans d’expérience, la tranche moyenne de salaire du Business Manager est de 65 000 euros annuels bruts.

Bref, le métier de Business Manager est souvent synonyme de challenge et d’opportunités. Par la polyvalence du poste, l’évolution peut être rapide et permet d’accéder à de nouvelles responsabilités et à de nouveaux challenges, comme le développement d’une marque à l’internationale ou l’acquisition de marchés stratégiques.

Le business Manager est un post très recherché pour les entreprises. Souvent elle targette leurs cibles via des publicités ou des posts/publications sur les réseaux sociaux : Facebook, LinkedIn ou Instagram. Avec le mot clé du réseau social + le job que vous cherchez, comme par exemple : facebook business manager, vous trouverez toutes les offres. Sur Linkedin, on vous conseille d'ajouter la personne qui propose l'offre et d'envoyer un message à la personne ajoutée. Sur Linkedin, ajouter des commentaires permet d'établir un premier contact. Les utilisateurs de la page consitruront les audiences de l'offre.
L'étape suivante du programme suivant de l'outil donne accès à de nouvelles fonctionnalités et rend
possible différents accès. Félicitations !  Et sinon pour trouver le job de vos rêves, inscrivez-vous dans notre communauté.

Sommaire
Rédigé par
Élinoï
Partager l'article

FAQ

Comment devenir Business Manager ?
Quel est le rôle et les missions d’un Business Manager‍ ?
Quel est le salaire d’un Business Manager ?
Quelles sont les compétences techniques requises pour ce métier ?

Talent

Vous n'êtes ni un CV ni un catalogue de compétences à caser. Élinoï révèle tout votre potentiel et vous connecte aux entreprises championnes de la croissance.

entreprise

Pour attirer les talents, il y a mieux que babyfoot, ping-pong et paillettes. Profitez de l’expertise d’Élinoï pour recruter rapidement les talents qui seront les piliers de votre performance.

de la même catégorie

Quel est le salaire d'un Chief Operating Officer ?

Quel est le salaire d'un chief operating officer ? En tant qu'experts du recrutement, on a réalisé la fiche métier complète d'un COO.

Qu’est-ce qu’un Head of Growth ?

Que se cache derrière le poste de Head of Growth. On vous explique tout sur la Growth en entreprise et tous les métiers qui en découlent !

RPO : Qu'est-ce qu'un bon consultant RPO ?

Le RPO est une nouvelle tendance de recrutement en France. S'il est recommandé de faire appel à ces spécialistes du recrutement, comment savoir le rôle du consultant RPO ? On vous éclaire sur le sujet.