Content HubMétiers
Quel salaire pour un poste de Growth Hacker en startup ?

Quel salaire pour un poste de Growth Hacker en startup ?

Fixe, variable, évolution de la rémunération. On vous dit tout sur le salaire du Growth Hacker en startup.

La mission du Growth Hacker ? Faire grossir la base d’utilisateurs par tous les moyens possibles. Créatif et audacieux, c’est un adepte du “test and learn” : il implémente continuellement de nouvelles idées pour atteindre son but. Dans cet article, on vous donne plus d’informations sur ses missions et on vous en dit plus sur ses prétentions salariales.

Quelles sont les missions du Growth Hacker ? 

Le Growth Hacker définit sa stratégie en fonction de la startup et de l’écosystème dans lequel cette dernière évolue. Acquisition payante, développement de nouvelles techniques et mises en place de tests… Il implémente continuellement de nouvelles idées pour atteindre son but. Audacieux et analytique, il utilise les données à sa disposition pour ajuster en permanence sa stratégie et atteindre le coût d’acquisition le plus bas possible. Une fois le visiteur sur le site, il implémente les actions pour le convertir puis le faire revenir.

Concrètement, à quel salaire peut-il prétendre ? 

Le salaire du Growth Hacker dépend principalement de sa séniorité et de la taille de la startup dans laquelle il travaille.Un jeune diplômé ou un junior peut prétendre à un salaire entre 35 et 45K € annuels brut. Pour un junior qui a entre 2 et 5 ans d’expériences, on aura plutôt un salaire compris entre 45 et 60K € annuels brut. Le salaire peut ensuite grimper avec la séniorité si la taille de la startup le permet.

Parle-t-on de Growth Hacker ou de Growth Manager ?

Les deux existent mais leurs missions diffèrent sur certains points. Growth Hacker n'est généralement pas un métier que l'on exerce à vie : au fur et à mesure que la startup se développe, ses missions évoluent et ce dernier devient le plus souvent Growth Manager.Une fois Growth Manager, son salaire augmente notamment car il ajoute à ses missions toute une partie management d’équipe, le plus souvent d’une équipe de développeurs, data analysts et un UX-UI designer. Grâce à son équipe, il peut mettre en place de nouveaux systèmes d’acquisition nettement plus puissants et structurés que ceux du Growth Hacker. Il est maintenant également capable de construire de nouvelles fonctionnalités pour améliorer l’expérience utilisateur. Si vous souhaitez plus d’infos pour trouver votre futur job de Growth Hacker, inscrivez-vous sur elinoï et rejoignez notre incubateur de talents.

La mission du Growth Hacker ? Faire grossir la base d’utilisateurs par tous les moyens possibles. Créatif et audacieux, c’est un adepte du “test and learn” : il implémente continuellement de nouvelles idées pour atteindre son but. Dans cet article, on vous donne plus d’informations sur ses missions et on vous en dit plus sur ses prétentions salariales.

Quelles sont les missions du Growth Hacker ? 

Le Growth Hacker définit sa stratégie en fonction de la startup et de l’écosystème dans lequel cette dernière évolue. Acquisition payante, développement de nouvelles techniques et mises en place de tests… Il implémente continuellement de nouvelles idées pour atteindre son but. Audacieux et analytique, il utilise les données à sa disposition pour ajuster en permanence sa stratégie et atteindre le coût d’acquisition le plus bas possible. Une fois le visiteur sur le site, il implémente les actions pour le convertir puis le faire revenir.

Concrètement, à quel salaire peut-il prétendre ? 

Le salaire du Growth Hacker dépend principalement de sa séniorité et de la taille de la startup dans laquelle il travaille.Un jeune diplômé ou un junior peut prétendre à un salaire entre 35 et 45K € annuels brut. Pour un junior qui a entre 2 et 5 ans d’expériences, on aura plutôt un salaire compris entre 45 et 60K € annuels brut. Le salaire peut ensuite grimper avec la séniorité si la taille de la startup le permet.

Parle-t-on de Growth Hacker ou de Growth Manager ?

Les deux existent mais leurs missions diffèrent sur certains points. Growth Hacker n'est généralement pas un métier que l'on exerce à vie : au fur et à mesure que la startup se développe, ses missions évoluent et ce dernier devient le plus souvent Growth Manager.Une fois Growth Manager, son salaire augmente notamment car il ajoute à ses missions toute une partie management d’équipe, le plus souvent d’une équipe de développeurs, data analysts et un UX-UI designer. Grâce à son équipe, il peut mettre en place de nouveaux systèmes d’acquisition nettement plus puissants et structurés que ceux du Growth Hacker. Il est maintenant également capable de construire de nouvelles fonctionnalités pour améliorer l’expérience utilisateur. Si vous souhaitez plus d’infos pour trouver votre futur job de Growth Hacker, inscrivez-vous sur elinoï et rejoignez notre incubateur de talents.

Sommaire
Rédigé par
Valentine
Hildenbrand
Partager l'article

FAQ

Quelles sont les missions du Growth Hacker ? 
A quel salaire peut prétendre un Growth Hacker ? 
Quel est la différence entre Growth Hacker ou de Growth Manager ?
Quelles sont les compétences d'un Growth Hacker ?

Talent

Vous n'êtes ni un CV ni un catalogue de compétences à caser. Élinoï révèle tout votre potentiel et vous connecte aux entreprises championnes de la croissance.

entreprise

Pour attirer les talents, il y a mieux que babyfoot, ping-pong et paillettes. Profitez de l’expertise d’Élinoï pour recruter rapidement les talents qui seront les piliers de votre performance.

de la même catégorie

Le salaire de Responsable Marketing

Quel est le salaire d'un responsable marketing en startup ? L’équipe Élinoï a enquêté pour vous en dire plus sur ce métier et sur son salaire.

Le Chief Marketing Officer en startup

Chief Marketing Officer : rôle, missions, compétences requises, formation et salaire. Tout savoir sur le métier de CMO

Le Brand Manager en startup

Brand Manager : rôle, missions, compétences requises, formation et salaire. On vous en dit plus sur ce métier de communicant.