Content HubMétiers
Quel est le salaire d'un Chief Operating Officer ?

Quel est le salaire d'un Chief Operating Officer ?

Quel est le salaire d'un chief operating officer ? En tant qu'experts du recrutement, on a réalisé la fiche métier complète d'un COO.

À la tête de l’équipe opérationnelle, le Chief Operations Officer est généralement recruté en période de “scalabilité”. Ce directeur des opérations a pour but d’accompagner la croissance économique de l'entreprise via l’optimisation des process, des outils et du management des équipes. Stratégique pour une startup en plein développement, on vous dit tout sur les compétences requises pour être un bon COO ainsi que sa fourchette de salaire.

Retour sur le Rôle et les missions du COO

La première mission du COO est de manager toute l’équipe opérationnelle. Elle comprend généralement les Operations Associates (juniors), les Operations Managers (plus seniors) et parfois les Sales Operations. Il peut manager les Data Analysts qui accompagnent l’amélioration des opérations grâce à l’analyse de données (du produit, du CRM, etc.) et permettre aux Ops de prendre des décisions fondées. Prenons l’exemple de l’équipe Ops chez Deliveroo. Au sein de l’équipe, les Ops Associates font le lien entre les demandes des livreurs et les restaurants en cas de problème. Ils gèrent les process organisationnels liés au quotidien. De leur côté, les Ops Managers prennent de la hauteur sur tous les sujets formation, onboarding des livreurs. Ils ont pour mission d’améliorer les process déjà existants ou d’en définir de nouveaux.Ils peuvent s’appuyer sur les Data Analysts qui leur fournissent des données telles que le temps passé entre une commande et une livraison, le temps passé pour un livreur à être qualifié et formé, etc.Mais le COO est surtout la personne chargée de communiquer avec toutes les équipespour répartir de manière optimale le travail entre chaque salarié. Il fait en sorte que les missions de chacun se déroulent au mieux, sans problème technique ou organisationnel. Comment ? Il trouve les bons outils pour gagner en efficacité, repense la manière de travailler et peut réorganiser les missions de chacun. Selon la taille de la startup, il peut être amené à gérer des sujets RH ou financiers. On est bien d’accord que plus la startup grandit, plus le rôle de manager du COO prend de l’importance vs ses missions opérationnelles. Même si ce n’est pas son rôle d’aller investiguer et d’étudier des solutions, il peut tout à fait faire des recommandations en interne et trancher si un problème organisationnel se présente. Alors oui, dans la plupart des cas, il va surtout piloter des personnes qui auront des jobs plus “hands-on”, mais dans une petite startup (moins de 20 personnes) avec beaucoup de logistique, il sera bien plus impliqué dans la recherche de solutions.  Très souvent, il travaille main dans la main avec le CEO.

Quelle formation pour devenir COO ?

Difficile de définir une formation ou un parcours type pour le poste de COO. Ceux-ci sont souvent issus des diplômes suivants : bac + 5 d'une formation dans une Grande Ecole de Commerce ou d’Ingénieurs.

Dans le parcours de directeur des opérations, on constate que beaucoup sont passés par des cabinets de conseil pendant au moins 3 ans et ont connu une première expérience en startup dans les opérations qui incluait le management d’équipes plus ou moins grandes. Une expérience de chef de projet dans les opérations est un plus qui peut permettre de valoriser le parcours du futur COO et de créer une passerelle entre une société de conseils et une startup. Les cabinets ciblés sont spécialisés dans les opérations, en management ou en stratégie généralement.

Un autre parcours possible est un passage par un poste de middle manager au sein des opérations avec un premier management d’équipe : Par exemple un poste d’Operations Manager, de Head of Customer Success, Head of Customer Support… Après avoir managé une partie des équipes opérations, le candidat pourra prétendre à un poste de Head of Operations.

Des passerelles existent également parfois entre le poste de Head of Operations et le poste de Head of Sales.

Les soft skills du COO

On ne vous apprend rien, le COO doit être rigoureux mais il doit surtout s’avoir s’organiser et prioriser. Sa capacité à prendre du recul et de la hauteur lui permet d’avoir une vision stratégique de la startup et des process. Orienté solutions, il aime résoudre les problèmes et améliorer l’existant. Pour ce faire, il n’a pas peur de prendre des décisions. En bref, un bon COO doit avoir du leadership et aimer manager. Mais il doit aussi savoir déléguer pour ne pas s’enliser dans des sujets opérationnels.

Salaire d'un Chief Chief Operating Officer

Le salaire d’entrée pour un COO junior d’une petite entreprise est d’environ 65 k€ brut par année. Rapidement en fonction de la taille de la startup, la rémunération peut monter et dépasser 100 k€ par année. Par exemple, pour un poste de Head of Operations dans une entreprise de taille moyenne en phase de croissance (50 salariés environ) le salaire proposé est d’environ 110 k€ annuel brut.

Le salaire moyen d’un COO au profil senior est d'environ 90 k€ brut avec un variable de 18 k€, pour un niveau d’expérience moyen de 11 ans. Les salaires maximum peuvent monter jusqu’à 150 k€ pour une scale-up qui a déjà levée des fonds, avec des équipes de grandes envergures.

Les salaires sont généralement plus élevés dans les startups Tech que pour les entreprises commercialisant un produit physique.

Pour avoir accès à nos offres de COO et en connaître plus sur les startups qui travaillent avec nous, inscrivez-vous dans notre communauté.

À la tête de l’équipe opérationnelle, le Chief Operations Officer est généralement recruté en période de “scalabilité”. Ce directeur des opérations a pour but d’accompagner la croissance économique de l'entreprise via l’optimisation des process, des outils et du management des équipes. Stratégique pour une startup en plein développement, on vous dit tout sur les compétences requises pour être un bon COO ainsi que sa fourchette de salaire.

Retour sur le Rôle et les missions du COO

La première mission du COO est de manager toute l’équipe opérationnelle. Elle comprend généralement les Operations Associates (juniors), les Operations Managers (plus seniors) et parfois les Sales Operations. Il peut manager les Data Analysts qui accompagnent l’amélioration des opérations grâce à l’analyse de données (du produit, du CRM, etc.) et permettre aux Ops de prendre des décisions fondées. Prenons l’exemple de l’équipe Ops chez Deliveroo. Au sein de l’équipe, les Ops Associates font le lien entre les demandes des livreurs et les restaurants en cas de problème. Ils gèrent les process organisationnels liés au quotidien. De leur côté, les Ops Managers prennent de la hauteur sur tous les sujets formation, onboarding des livreurs. Ils ont pour mission d’améliorer les process déjà existants ou d’en définir de nouveaux.Ils peuvent s’appuyer sur les Data Analysts qui leur fournissent des données telles que le temps passé entre une commande et une livraison, le temps passé pour un livreur à être qualifié et formé, etc.Mais le COO est surtout la personne chargée de communiquer avec toutes les équipespour répartir de manière optimale le travail entre chaque salarié. Il fait en sorte que les missions de chacun se déroulent au mieux, sans problème technique ou organisationnel. Comment ? Il trouve les bons outils pour gagner en efficacité, repense la manière de travailler et peut réorganiser les missions de chacun. Selon la taille de la startup, il peut être amené à gérer des sujets RH ou financiers. On est bien d’accord que plus la startup grandit, plus le rôle de manager du COO prend de l’importance vs ses missions opérationnelles. Même si ce n’est pas son rôle d’aller investiguer et d’étudier des solutions, il peut tout à fait faire des recommandations en interne et trancher si un problème organisationnel se présente. Alors oui, dans la plupart des cas, il va surtout piloter des personnes qui auront des jobs plus “hands-on”, mais dans une petite startup (moins de 20 personnes) avec beaucoup de logistique, il sera bien plus impliqué dans la recherche de solutions.  Très souvent, il travaille main dans la main avec le CEO.

Quelle formation pour devenir COO ?

Difficile de définir une formation ou un parcours type pour le poste de COO. Ceux-ci sont souvent issus des diplômes suivants : bac + 5 d'une formation dans une Grande Ecole de Commerce ou d’Ingénieurs.

Dans le parcours de directeur des opérations, on constate que beaucoup sont passés par des cabinets de conseil pendant au moins 3 ans et ont connu une première expérience en startup dans les opérations qui incluait le management d’équipes plus ou moins grandes. Une expérience de chef de projet dans les opérations est un plus qui peut permettre de valoriser le parcours du futur COO et de créer une passerelle entre une société de conseils et une startup. Les cabinets ciblés sont spécialisés dans les opérations, en management ou en stratégie généralement.

Un autre parcours possible est un passage par un poste de middle manager au sein des opérations avec un premier management d’équipe : Par exemple un poste d’Operations Manager, de Head of Customer Success, Head of Customer Support… Après avoir managé une partie des équipes opérations, le candidat pourra prétendre à un poste de Head of Operations.

Des passerelles existent également parfois entre le poste de Head of Operations et le poste de Head of Sales.

Les soft skills du COO

On ne vous apprend rien, le COO doit être rigoureux mais il doit surtout s’avoir s’organiser et prioriser. Sa capacité à prendre du recul et de la hauteur lui permet d’avoir une vision stratégique de la startup et des process. Orienté solutions, il aime résoudre les problèmes et améliorer l’existant. Pour ce faire, il n’a pas peur de prendre des décisions. En bref, un bon COO doit avoir du leadership et aimer manager. Mais il doit aussi savoir déléguer pour ne pas s’enliser dans des sujets opérationnels.

Salaire d'un Chief Chief Operating Officer

Le salaire d’entrée pour un COO junior d’une petite entreprise est d’environ 65 k€ brut par année. Rapidement en fonction de la taille de la startup, la rémunération peut monter et dépasser 100 k€ par année. Par exemple, pour un poste de Head of Operations dans une entreprise de taille moyenne en phase de croissance (50 salariés environ) le salaire proposé est d’environ 110 k€ annuel brut.

Le salaire moyen d’un COO au profil senior est d'environ 90 k€ brut avec un variable de 18 k€, pour un niveau d’expérience moyen de 11 ans. Les salaires maximum peuvent monter jusqu’à 150 k€ pour une scale-up qui a déjà levée des fonds, avec des équipes de grandes envergures.

Les salaires sont généralement plus élevés dans les startups Tech que pour les entreprises commercialisant un produit physique.

Pour avoir accès à nos offres de COO et en connaître plus sur les startups qui travaillent avec nous, inscrivez-vous dans notre communauté.

Sommaire
Rédigé par
Élinoï
Partager l'article

FAQ

Qu'est-ce qu'un COO ?
Quels sont les soft skills d'un COO ?
Quel est le salaire d'un COO ?
Quelle formation pour devenir COO ?

Talent

Vous n'êtes ni un CV ni un catalogue de compétences à caser. Élinoï révèle tout votre potentiel et vous connecte aux entreprises championnes de la croissance.

entreprise

Pour attirer les talents, il y a mieux que babyfoot, ping-pong et paillettes. Profitez de l’expertise d’Élinoï pour recruter rapidement les talents qui seront les piliers de votre performance.

de la même catégorie

Le CMO

Le chief marketing officer (CMO) a un rôle clé dans l'entreprise. On vous donne toutes les informations sur ce métier pour avoir toutes les clés en main.

Recrutement et culture chez @ OVRSEA - rencontre avec Zoé Le Fur

Rencontre avec Zoé, Talent Acquisition Manager chez OVRSEA.

Le métier de BDR - rencontre avec Balthazar Toupart @ OVRSEA

Rencontre avec Balthazar, Business Development Representative chez OVRSEA et Talent de la communauté Élinoï.